a master has no name
avatar
a master has no name
http://orphee-hp.goodforum.net
Je suis arrivé(e) le : 26/10/2014 Parchemins rendus : 107 Points : 278


Message
RP ICI
Mer 26 Juil - 12:17
le pas nonchalant, marqué par une certaine nostalgie. pour cet homme dont la famille disparaissait peu à peu. d'abord briana. puis nymeria. bientôt arizona. il ne resterait plus que lui. l'ultime fairchild. hormis ces cousins. mais c'était différent. ce n'était pas la même chose. les mêmes relations. les mêmes souvenirs. tu soupirais. après tout tes soeurs cherchaient à s'envoler. comme toi. mais trop épris de cette ville, tu ne voulais pas tout de suite partir. il y avait encore arizona et brooklyn. puis lyanna. que diraient-elles si elles apprenaient que tu partais. un vrai massacre. pas le temps de partir que tu serais déjà six pieds sous terre. tu marches tranquillement jusqu'à chez toi. encore dans les ruelles de l'université. quand soudain ton regard se fige devant une silhouette trop connue. le sourire aux lèvres. quelle garce, même pas elle te prévenait. t'as même pas le temps de réfléchir que tu cours jusqu'à elle. cette jolie brune de ton sang. tu lui sautes au cou, l'assassines de baiser. bref, tu ne la laisses presque pas respirer. le con. un vrai emmerdeur. sacré fairchild même pas tu préviens ton aîné. mais tu t'éloignes tout d'un coup lorsque tu remarques antipathie dont elle te faisait preuve. tu la regardes étrangement. puis soudainement la réalité te faisait face. ce n'était pas brioche. mais une totale inconnue, son sosie. what ?!
Revenir en haut Aller en bas
a master has no name
avatar
a master has no name
http://orphee-hp.goodforum.net
Je suis arrivé(e) le : 26/10/2014 Parchemins rendus : 107 Points : 278


Message
Re: RP ICI
Jeu 27 Juil - 20:34
la musique ce soir avait conquis quelques sorciers à venir s'aventurer dans ces lieux trop sombres pour nombreux pures mais idéals pour les autres. douce et mélodieuse, tu agitais tes préparations avec délicatesse pour satisfaire tes clients. Pourtant dans vingt minutes déjà tu laisserais la place. libéré pour le reste de la soirée. un groupe de sorciers viennent jusqu'au bar. trop bien habillé pour qu'il s'agisse de sorciers anodins. pourtant quelques propos parviennent à ton oreille. des critiques. ah. ces purs tous les mêmes. dit l'un. des insatisfaits agaçant surtout. renchérit un autre. tu ne peux qu'esquisser un sourire à l'entente de ses commentaires. presque malsain et dépourvue d'empathie. tu voudrais assister à la conversation entière, sauf qu'il est temps pour toi de quitter ton travail. un bref regard vers les clients épanouies par la musique. tu soupires. juste une envie bien trop fréquente. tu laisses le bout de tissus accroché à ta ceinture contre le bar avant de récupérer ta veste. soirée estivale cependant les températures n'étaient pas adéquats pour se satisfaire d'un simple tee-shirt.

il termine son service. entends des commentaires désagréables sur les purs. ce qui le fait bien rire.

rencontre près de son lieu de travail dans une ruelle.
une impur, jolie. neph

à la fin il l'invite à boire un verre quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
a master has no name
avatar
a master has no name
http://orphee-hp.goodforum.net
Je suis arrivé(e) le : 26/10/2014 Parchemins rendus : 107 Points : 278


Message
Re: RP ICI
Sam 29 Juil - 9:57
il se faisait déjà tard et pourtant elle n'était pas là. les clients commençaient à quitter les lieux. silence pesant. quelques conversations engouaient par l'alcool rythmaient la soirée. aucune mélodie ce soir. pas même une musique en fond. c'était tout simplement pas le soir. pourtant tu aurais bien apprécié un air de chanson pour clôturer ce service. l'ennui titillait tes pensées, le regard dans le vide, tu ne remarquas pas l'ouverture de la porte. ni même la présence de cette jeune femme. celle qui s'accaparait tes songes. ton attention et ton excitation. les prunelles attiraient par la délicatesse d'une femme qui s'assit. tu la vis enfin. ton échine frissonnant. elle était sublime. toujours. le souffle de plus en plus saccadé, comme à chaque fois. le désir qui s'imprègne peu à peu de ton corps, de tes sens. plongé dans les limbes de son regard nébuleux. tandis qu'elle arpente la salle d'un coup d'oeil. petit sourire qui naît. tu fonds. tu craques. l'envie soudaine de sentir ce sourire, ces lèvres sur ta peau qui s'éprennent de toi. cette appétence incessante que ton prénom s'échappe de ses lippes dans un murmure qui s'écrase contre ta chair. tant de désir insatisfait. qu'elle attisait chaque fois qu'elle faisait acte de présence dans ses lieux. long échange visuel qui s'intensifiait à mesure que la tension pesait autour de vous. c'était votre petit secret. elle insiste. tu comprends. de son inflexion elle demande un whisky. boisson trop forte qui contraste avec ses habitudes. soit, tu lui prépares le liquide. ses yeux sur toi. sensation prenante, sensation exquise. amplifiant les gestes de manière sensuelle. qui de vous deux capitulerait le premier. un spectacle passionnel que tu lui offrais de voir, presque une invitation à des choses peu chaste pour cette poupée africaine. terminée, tu lui apportes le verre sans rompre le contact avec ses iris. elle te remercie. ça sonnait doux et délicieux au creux de ton oreille. tu la fixes un moment, incapable de te défaire de cette tentation. hélas. interrompu par les ordres du patron. uriel, j'y vais, je te laisse fermer. il y en a plus pour longtemps. en effet, les derniers clients affluaient jusqu'à l'extérieur. quasiment tous, sauf elle qui ne bougeait pas. son verre encore entier, tu la déchiffras un moment avant de quitter le bar pour t'approcher de la porte. d'une voix rauque et froide tu l'informas. nous allons fermer. sans qu'il ne s'agisse d'un ordre, ou d'une invitation à quitter le bar. juste tu la prévenais. bientôt il ne restait plus qu'elle et toi. la main sur la poignée, tu retournas la pancarte pour indiquer la fermeture du bar. avant de verrouiller la clé d'un simple geste. vous devrez passer par la porte de derrière pour sortir. voilà. le silence était tombé. vous n'étiez plus que tous les deux. c'était la première fois. d'habitude elle parvenait à s'échapper à temps. tu passes dans son dos, un instant son odeur parvint à tes narines. délectable. c'était une souffrance de devoir ainsi te contenir. ton bas-ventre s'agitait à l'idée qu'elle puisse être prisonnière avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
a master has no name
avatar
a master has no name
http://orphee-hp.goodforum.net
Je suis arrivé(e) le : 26/10/2014 Parchemins rendus : 107 Points : 278


Message
Re: RP ICI
Sam 29 Juil - 23:41
rp aod
le feu sous la casserole. l'eau qui bout dans l'autre. actif dans la cuisine. une activité dont tu n'es pas habitué. et pourtant tu y prends goût, retirant un certain plaisir à cuisiner des plats délicieux. enfin, d'après la recette, c'était censé être le cas. pas sûr que tu réussisses ton coup. tu ne prenais jamais le temps pour te préparer des petits plats, pas sûr que ton expérience culinaire te permette des prouesses. très impliqué t'avais même enfilé ce tablier de cuisine. cadeau de ta mère. pensant que tu l'aurais mis pour tes confections de potions. mais c'était bien trop immonde pour te pavaner ainsi dans ton bureau. en soit, ça t'allais plutôt bien. tu restais un homme sexy. du moins c'est ce que tu te disais. pas sûre que ta fiancé approuve ton code vestimentaire. le temps s'écoulait et tu devais bientôt aller te préparer. ce soir tu accueillais une de tes cousines. une petite fleur qui parsemait son pollen de douceurs à travers la famille. un vrai brin de soleil qui apaisait et que tu avais invité pour discuter. cela faisait longtemps que tu n'avais pas vu fionala. alliée, amie et confidente, elle était une personne importante pour toi. avec tous les événements qui ont bercé tes derniers mois tu avais envie de lui parler. tu avais envie de passer un moment avec elle. qu'elle te raconte ses histoires. ses malheurs et son bonheur. qu'elle évoque son métier tant elle en parle avec passion. bref, qu'elle t'asperge de sa délicatesse comme un baume au coeur qu'elle t'applique. tu laisses finalement la cuisine sous une surveillance magique pendant que tu enfiles des vêtements plus acceptables. au même moment que le parfum parvient sur ta peau, la clochette retentit dans l'appartement. elle était là. en bonne enfant, sourire aux lèvres il se précipita pour aller ouvrir. heureux de la retrouver. il ouvre la porte. elle est là. toujours aussi sublime. douceur dans son regard, dans son sourire, c'est presque contagieux. bienvenue à la maison. en y pensant, elle n'était encore jamais venu dans ton petit chez toi. disons qu'avec ton emménagement chez liliana tu ne prenais plus le temps de passer par ici. c'est pour moi que tu es aussi jolie. tu la défais de son manteau pour qu'elle soit plus à l'aise avant de l'inviter dans ton salon où deux verres de champagnes siégeait sur la table basse. tu ne faisais pas les choses à moitié.
Revenir en haut Aller en bas


Message
Re: RP ICI
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum